samedi, février 10, 2007

La tag nouvelle version

Il y a Geneviève qui a partit une nouvelle sorte de tag. Moi, j'aime bien ces jeux débiles.

Freakez pas là, je la refilerai pas à personne car cette tag ne se refile pas. Comment ça marche c'est qu'on écrit un billet à la manière d'un autre blogueur pour lui rendre hommage par ce pastiche. Moi pour fêter sa première année d'expatriation, j'ai choisi Caroline à Londres qui billets après billets, nous entraine dans son périple londonnien en nous faisant partager ses découvertes fantastiques.

Pour y arriver je m'y suis pris de la façon suivante : j'ai tapé "London" sur Google image et en parcourant les pages je me suis laissé inspirer une journée londonnienne dans la vie de Caroline. Pour évier que vous vous fassiez des espoirs, je tiens à souligner que pour la plume vive, la pédagogie (comme le dit si justement Marcello) et les innimitables tournoures Carolinienne, c'est râpé. ... mais à part ça, je me suis bien marrée.

Alors allons-y à la manière de Caroline à Londres :

_______________________________________________

Ce matin, Londres croulait sous la brume mais on annonçait à la radio un temps splendide. En effet, la brume est à Londres ce que la neige est au Québec mais l'évaporation est un avantage certain sur la transformation en slutch. (pour ceux qui l'ignore, la slutch est un mélange de neige à moitié fondue et de sel qui ne manque jamais de réussir à s'infiltrer dans les bottes les plus étanches)




Moi et favoris n'avions rien de spécialement prévu et pour fêter notre première année londonnienne, nous avons décidé de se promener au hazard dans notre ville d'acceuil, juste pour le plaisir de la chose.

Premier arrêt : Un bon déjeuner au " Eat all wath you can" My God! Too generous! Le service est parfait et la bouffe délicieuse.


Des fruits de mer au déjeuner c'est un peu étrange mais une fois passé le choc culturel, c'est une agréable diversion de l'habitudes.




En sortant du restaurant repus et pleins comme des huitres, si je peux me permettre, nous nous sommes rendu compte que milaidy météo avait eu raison, plus de brume à l'horizon. La journée pouvait commencer.





Le soleil tapait fort et quand Londres cuit sous le soleil détachez vos tuques. Nous sommes donc allé faire un petit tour à la cathédrale St-Paul pour se raffraichir un peu.




L'endroit était frais mais étonnament achalandé. Je vous recommande la visite de cette église magnifique mais gare aux jour de tempêtes car c'est en passant devant que j'ai eu à déplorer la mort de mon parapluie.

Raffraichis à souhait, nous étions fin prêts à parcourir Londres guidés par notre bon caprice tel des super héros du vagabondage.



Mais auparavant, petit arrêt au Is good to you, un petit resto à ne pas manquer. Question de ne pas exagérer suite à la débauche de fruits de mer, je n'ai prit qu'une petite salade de tomate farcies (ajoutez de la Super-London-spice si vous voulez tenter ce met à la maison. So delicious !)


Je veux bien faire des efforts mais comment ne pas être tentée par les délicieux Irresistable dont aucun café ne saurait se passer. (je promet que je coupe les chips le reste de la semaine pour me racheter)



Fin prêts, nous avons finalement décidé de profiter du beau temps en allant se balader dans le Regent's Park.



C'est si romantique et les singes du London Zoo, probablement influencés par le légendaire savoir vivre anglais, y sont beaucoup plus polis qu'ailleurs.


Après tant d'émotions, nous sommes allés boire une bonne petite bière dans le pub le plus près.




.... Et puis tant qu'à y être, pourquoi se refuser un délicieux fish & ship, la spécialité anglaise par excellence !




C'est alors que Favoris a eut une idée de géni. Comme nous avons visité presque tout ce qui peut se visiter dans notre belle ville, il m'a proposé de renter à pied en faisant le tour de toutes les boîtes téléphonique de Londres. Vous pouvez me voir ici poser dans l'une de ces petites merveilles d'architecture anglaise.






Finalement, nous étions un peu fatigués et malheureusement n'avons pu faire le tour complet. Nous nous reprendrons la prochaine fois. Nous avons terminé cette belle journée en faisant un tour de taxi dans les rues bondées de Londres et pour votre informations les taxis anglais sont très confortable, voire même parfait pour se faire quelques bisoux XXX même si cela risque de légèrement scandaliser votre chauffeur ; mais on peut compter qu'il n'en laissera rien parraître tant la politesse anglaise est ici une qualité acquise.


En terminant, Je vous avoue que finalement, j'ai craqué dans la soirée et j'ai fait un petit tour à l'épicerie question de me faire une provision de mes friandises et chips préférées.

Cependant, pour le reste de la semaine, plus une seule chips ! Promis juré ; )

___________________________________________

Ps- Je tiens à dire que j'exagère car Caro n'est pas si gourmande ( c'est un clin d'oeil de la fille qui rêve à la mouléeà humains) et jamais notre voyageuse irait donner des bisoux XXX en plein taxi (du moins, je serais crifment surprise LOL ! )

13 commentaires:

ursule a dit...

Annie-Claudine,

SUPERBE !

Beau-frère.

Christophe Berget a dit...

hi hi

Annie-Claudine a dit...

Merci, merci.

J'espère juste que Caro va bien prendre cet hommage LOL !!!!

Je t'aime choupinette ; )

Marchello a dit...

Bien réussis, Annie-Clo-clo, À part quelques kilos de pris ici et là, on s'y serait cru. Par contre les visites londonniennes de Caroline sont plus instructives. C'est un de mes rêves d'aller faire un tour de l'autre bord, j'adore lire ses billets touristiques.

Annie-Claudine a dit...

Ben quin, tu parles !

Tu as raison. Elle aurait été plus pédagogique : )

Un jour je te prédis qu'on sortira un livret touristique blog comme on a fait avec mère indigne (en mars que ça sort !!!) mais je te prédis que cette fois ce sera visitez Londres avec Caro : )

Caroline à Londres a dit...

Favori et moi avons beaucoup ri!

Merci pour l'honneur, je suis touchée d'avoir mon "À la manière de" dans la blogosphère. :)

En plus, tu as pris le temps de concocter un montage photo et tu as fait des références à des billets que j'avais écrits. Peut-on rêver d'une lectrice plus attentive?

Marchello a dit...

Annie-Clo-clo, j'ai rêvé à toi cette nuit, incroyable, tu vas trouver ça "trash" comme tu dis: C,était ta fête et tu faisait un party. Il y avait plein d'invité. J'en reconnaissais quelques uns mais beaucoup m'était inconnu et tout le monde étaient en tab... après moi car je t'avais donner comme cadeau une pierre tombale déjà écrite à ton nom!!! Toi tu étais, évidemment, très contente de ton cadeau, tellemenque tu ne parlait que de celui-la mais ton frère disait que ça se faisait pas et voulait se battre avec moi et moi je me défendais en disant que je l'avais trouvé dans les vidanges tel quel et déjà inscrite à ton nom???? Un rêve de fou, surement relié aux récents propos sur le cancer, cigarette et tabeaux qui prennent de la valeur mais je parle plus de ça,, j'ai ma leçon.. Ça déconcerte un rêve de même. C'est rare que je me rappelle mes rêves mais là, je me suis réveillé avec l'âme toute déchirée.

Annie-Claudine a dit...

Caro : Ha c'est vrai, " c'est à la manière de qu'il faut dire."

En tout cas, ça ma fait plaisir ma belle : ) Continue à nous faire voyager à Londres.

Marcello : Tab ... de cibole !!! Méchante affaire dis donc ! Premièrement mon frèro ferait jamais ça ! LOL ! Bon ben là faudra que je fasse attention à ce que je dis soit pas trop destroy ...

Mon pauvre Marcello adoré. C'est vraiment troublant des rêves comme ça. Au moins dans le rêve, j'étais de ton bord. en passant si jamais tu réussis à m'en trouver une petite pour ma fête, je serai super contente. Hahaha !

Fait de beaux rêves là.

X X X X X X XX XX

ursule a dit...

Marchello (Annie-Claudine aussi),

Hier, j'ai aussi rêvé à Annie-Claudine : c'était troublant, déconcertant...mais, c'était ben plaisant...

Bon ! allez, je vous laisse ! Je m'en retourne me coucher, mon rêve n'était pas fini.

André.

Annie-Claudine a dit...

Voyns, tout le monde rêve à moi coup donc ... J'imagine que ça veut dire que je suis une femme de rêves. Hahaha !

Caroline a dit...

Incroyable! J'ai beaucoup ri, merci!

Christophe Berget a dit...

@Annie-Claudine : of course, tu es une femme de rêve !!!

Annie-Claudine a dit...

Merci Mère indigne, c'est un plaisir et un honneur : )

Christophe : Tu vas voir dans mon prochain billet si je suis une femme de rêve, Héhé.

En fait je suis une femme de rêveS. C'est différent. C'est que j'arrive à traumatiser les copains au point qu'ils en font des rêves sur moi : )